Accueil

Séminaire « La dynamique des morphologies géographiques humaines »

23 octobre 2012 (14h-18h)


Organisé dans le cadre du Labex Futurs urbains par O. Bonin et J-P Hubert (IFSTTAR)

Avec une conférence de Gilles Ritchot, Géographe, ancien professeur à l’Université Laval, Québec : La temporalité de la morphogenèse de Rome et la participation de Jean Petitot, (Centre d’Analyse et de Mathématique Sociales, EHESS)

Depuis plus de trente ans, Gilles Ritchot a inscrit la dynamique des morphologies géographiques dans un projet scientifique : la théorie de la forme urbaine. Ce projet a intéressé des chercheurs des deux côtés de l’Atlantique dans une grande multiplicité d’approches : géographie historique et économique, géographie du tourisme, aménagement, urbanisme, sémiotique, anthropologie, épistémologie, modélisation...

Au coeur de la théorie se trouve la question de l’investissement de valeurs dans des positions géographiques. La question est déclinée selon les niveaux possibles de compréhension et d’explicitation sociale de ces valeurs : des sens les plus cachés que révèlent une enquête anthropologique aux codes et aux normes exhibés dans les architectures monumentales et analysés par les urbanistes, jusqu’à leur expression économique dans le marché foncier. Cette analyse multiple fait comprendre la profondeur et l’enracinement de cet investissement et, par voie de conséquence, la stabilité des relations de positions confrontant leurs valeurs respectives dans une structuration de l’espace géographique. Cette structure se construit, au cours du temps, dans un processus fondamental de morphogenèse.

Le dernier livre de Gilles Ritchot (1) est la matière de sa conférence, qui sera précédée d’exemples d’applications de son approche en urbanisme et modélisation urbaine. L’ouvrage, paru en 2011, parcourt l’histoire de l’Occident, depuis la fondation de Rome jusqu’aux premières années du XXIe siècle, à la recherche des grandes étapes de sa morphogenèse. On verra comment ces étapes ont jalonné, "l’aventure moderne", selon les termes de Bruno Latour, dont l’enquête sur "les valeurs telles qu’elles ont été extraites, chéries, méconnues, malmenées, rafistolées, patrimonialisées par les occidentaux"(2), nous paraît faire écho et éclairer avec une grande actualité la contribution de ce géographe d’exception.

(1) G. Ritchot, La morphogenèse de Rome. De la discontinuité première au débordement actuel, Paris, L’Harmattan, 2011.
(2) B. Latour, Enquête sur les modes d’existence. Une anthropologie des modernes, Paris, La Découverte, 2012.

Lieu : ENPC (Ecole des Ponts ParisTech), Amphithéâtre Navier, Marne la Vallée, 23 octobre 2012, 14h-18h
(pour s’y rendre : RER A Noisy-Champs : http://www.enpc.fr/lecole-en-pratique-0)




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss

Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 4.9 ko


JPEG - 3.9 ko