Accueil

Parution de l’ouvrage collectif « La géographie en question »

Septembre 2012


Les actes du colloque international « Qu’advient-il de la géographie ? » viennent de paraître chez Armand Colin sous la direction d’Édith Mukakayumba et de Jules Lamarre. L’ouvrage collectif de 320 pages a pour titre « La géographie en question » et il a été publié avec le concours de l’Union géographique internationale (UGI). Il comprend des textes de 24 auteurs.

Ce colloque « Qu’advient-il de la géographie ? » avait eu lieu à
Sherbrooke en mai 2011 dans le cadre du Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (Acfas).

LA GÉOGRAPHIE EN QUESTION

De nos jours, l’enseignement et la recherche en géographie semblent avoir pris un virage technique et exclusivement utilitaire : la discipline doit se plier à une nouvelle demande sociétale qui consiste à « résoudre les problèmes » contemporains liés à la gestion des gens et des espaces. La géographie serait ainsi en train de se délester de ses fondamentaux que sont la géographie régionale ou la géographie humaine. Si bien que dans bon nombre de départements de géographie aujourd’hui, il ne se fait plus de géographie.

Il était donc plus que temps de lancer le débat. Ces actes du colloque international « Qu’advient-il de la géographie » organisé au Québec, réunissant les contributions des plus grands noms de la discipline à travers le monde, lancent donc un véritable cri d’alarme : la géographie, en constant recul, est menacée d’extinction institutionnelle. Quelles en sont les causes ? Quelle est l’ampleur du problème ? Quelles solutions proposer ? De nouvelles manières alternatives de pratiquer la discipline sont-elles possibles ? Car au-delà de la discipline, c’est bien la défense de la connaissance qui est ici en jeu.

Pour plus d’informations, cliquer ici




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss

Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 4.9 ko


JPEG - 3.9 ko