Accueil > Membres et contacts > Doctorant.e.s

PALERMO Claudia


Doctorante
Université Paris 8 Saint-Denis
École doctorale : Sciences Sociales ED 401
Géographie

Année de première inscription : 2018
Courriel : claudiapalermo1987@gmail.com
Master d’origine : Master 2 Recherche Sciences humaines et sociales, « Méditerranée, Maghreb, Europe » (Paris 8 / 2016), Master 2 Affaires Européennes (Paris IV / 2014)
Directrice de thèse : Pascale FROMENT
Cotutelle : Cotutelle avec N. Dalla Chiesa (Université degli Studi di Milano).

TITRE DE LA THÈSE

Réutilisation sociale et valorisation territoriale des biens confisqués au crime organisé. Approche comparée des villes de Lecco (Lombardie) et Bari (Pouilles).

RÉSUMÉ DE LA THÈSE

Les clichés tenaces attachés au crime organisé renvoient le plus souvent à l’Italie du Sud alors que d’autres régions italiennes et d’autres pays sont également concernés par le phénomène mafieux. La notion de mafia est confondue avec d’autres concepts et utilisée dans divers domaines. Plusieurs groupes criminels sont implantés sur le territoire italien : Cosa nostra, en Sicile, la ‘Ndrangheta en Calabre, la Camorra en Campanie et la Sacra Corona Unita, dans les Pouilles. Malgré cet ancrage territorial historique, nous assistons à une forme de « colonisation » croissante des mafias. Ce contexte explique en partie l’évolution des politiques nationales et internationales de lutte contre la criminalité organisée, qui n’a pas eu lieu au même temps. Dans ces dispositifs, la confiscation des biens issus du crime organisé a une double efficacité : d’une part, priver les mafieux et leurs familles des fruits matériels de leurs agissements hors la loi et, d’autre part, récupérer les biens confisqués et les réutiliser à des fins sociales ou institutionnelles. L’enjeu de la réutilisation sociale de ces biens est de restituer à la collectivité un patrimoine créé de manière illicite et potentiellement porteur de développement économique et territorial autour de projets associatifs très diversifiés. Parallèlement, considérant que la mafia est un problème politique mais aussi social, des mouvements citoyens ont rejoint les rangs de la lutte contre ce phénomène, en particulier les associations, agissant à des échelles et dans des domaines multiples, y compris sur le plan législatif. Nos objectifs de recherche visent à analyser la rencontre entre la législation à différentes échelles et le rôle pionnier des réseaux associatifs quant à la politique de réutilisation sociale de ces biens.

MOTS-CLES

Criminalité organisée, biens confisqués, biens communs, antimafia, territoire, Mafia, Sacra Corona Unita ‘Ndrangheta, associations, droit.

PUBLICATIONS Publications HAL de Claudia, Palermo

2022

Article dans une revue

titre
Réutilisation sociale des biens confisqués au crime organisé à Lecco et Bari (Italie): quel impact sur la transformation et la valorisation territoriales?
auteur
Claudia Palermo
article
Geography Notebooks, 2022, 5 (2), ⟨10.7358/gn-2022-002-cpal⟩
Accès au bibtex
BibTex

Article de blog scientifique

titre
La réutilisation sociale des biens confisqués au crime organisé. Retour sur une recherche doctorale.
auteur
Claudia Palermo
article
2022
Accès au bibtex
BibTex

Poster de conférence

titre
Using confiscated assets from organised crime for social purposes and regional development: a comparative study of Lecco and Bari.
auteur
Claudia Palermo
article
UGI PARIS 2022, Jul 2022, Paris, France
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.science/hal-03934993/file/Eposter%20UGI_Palermo%20Claudia_Using%20confiscated%20assets%20from%20organised%20crime%20for%20social%20purposes%20and%20regional%20development-1.pdf BibTex




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss

Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 4.9 ko


JPEG - 3.9 ko