Accueil > La lettre du Ladyss > 2022

Lettre n° 115 - 28 février 2022





Quoi de neuf au Ladyss





Lumière sur le licenciement, une étude de Camille Signoretto et Raphaël Dalmasso



Raphaël Dalmasso et Camille Signoretto, maîtres de conférences respectivement à l’université de Paris et à l’université de Lorraine, constatent dans une étude parue dans la revue Droit social datée du mois de février que les dommages et intérêts ont baissé en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse depuis la création du "barème Macron".

Voir les articles de presse du Monde et de Dossier Familial.



Lumière sur la Méthanisation, un rapport sénatorial s’appuie sur les travaux du programme Métha’Revenus


Le sénat a publié en septembre 2021 un rapport d’information intitulé "la méthanisation dans le mix énergétique : enjeux et impacts". Ce rapport s’appuie notamment sur les travaux rendus par Pascal Grouiez et l’équipe Metha’Revenus au Ministère de l’agriculture en 2020 et qui proposent une typologie de revenus de la méthanisation agricole (voir page 67 et 68 du rapport sénatorial).

Lien vers le rapport du Sénat




Vie du Laboratoire





Soutenance de thèse de Mary Capon, vendredi 18 février 2022 à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Mary Capon, doctorante en géographie a soutenu sa thèse intitulée « Accueillir les mammifères sauvages en ville : jonctions et injonctions dans la Métropole du Grand Paris » le 18 février 2022 au centre Panthéon - 12 place du Panthéon 75005 Paris.


Composition du jury  :
Sarah BORTOLAMIOL, Chargée de recherche, CNRS (examinatrice)
Christine BOUISSET, Maître de conférences - HDR, Université de Pau (rapporteuse)
Philippe CLERGEAU, Professeur, MNHN (examinateur)
Yves-François LE LAY, Professeur, ENS Lyon (examinateur)
Benjamin LYSANIUK, Chargé de recherche, CNRS (co-directeur)
Anne RUAS, Directrice de recherche, IFFSTAR (rapporteuse)
Laurent SIMON, Professeur, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne (directeur)










Soutenance de thèse d’Alexandre Lauret, mardi 05 avril 2022 à l’université Paris 8 Saint-Denis

Alexandre Lauret soutiendra sa thèse le 05 avril 2022 à l’université Paris 8 Saint-Denis (salle à préciser), intitulée "L’âge d’or du trafic de migrants à Djibouti : marge, passeurs et intégration régionale dans la Corne de l’Afrique et la péninsule Arabique."


Composition du jury
· Karine Bennafla, Professeure des Universités, Université Lyon III. Rapporteuse
· Deborah Puccio-Den, Directrice de recherche au CNRS. Rapporteuse.
· Julien Brachet, Chargé de recherche à l’IRD. Examinateur.
· Amina Saïd Chiré, maître de conférence, Université de Djibouti. Examinatrice.
· Hugo Pilkington, Professeur des Universités, Université Paris VIII. Président du jury.
· Tarik Dahou, Directeur de recherche à l’IRD. Directeur de thèse.
· Bezunesh Tamru, professeure des Universités. Université Paris VIII. Directrice de thèse.













Portait de Chercheuse


Joanne Clavel, Chargée de recherche au CNRS


Quelle est ta formation ?

Je suis écologue de formation. Pendant ma thèse j’ai étudié l’impact des changements globaux (climat, usage des sols) sur les communautés d’oiseaux nicheurs en France puis plus brièvement en post-doc, sur les communautés de poissons des rivières puis d’araignées. J’étais aussi formée à l’école de danse et de musique depuis petite, c’était un peu comme ma deuxième maison et j’ai longtemps hésité sur les orientations de mon parcours. Après avoir fait les centres aérés je me suis mis à donner des cours de flutes pendant mes études. Juste après ma thèse, avec des ami.e.s nous avions monté un collectif d’artistes engagés sur les questions écologiques nous proposions des ateliers, des vidéos, des formes plus spectaculaires, des conférences… Quand j’ai compris que les enjeux de nature étaient avant tout culturels il me fallait tout réapprendre. J’ai fait un Master à l’UP8 au département danse, j’ai été accompagnée pendant 2 ans à l’Université de Liège par Christine Servais, puis à Berkeley comme chercheuse invitée en écologie j’en ai profité pour prendre des cours en arts et dans les humanités environnementales, puis bien évidemment le groupe de recherche Soma&Po dirigé par Isabelle Ginot. Mais j’ai toujours l’impression d’être en formation ! Dans les collaborations récentes j’ai beaucoup appris des danseuses L. Pagès, E. Tricard et E. Chariatte et je reste encore scotchée par mes collègues anthropologue Marine Legrand, Alix Levain, Jeremy Damian... Je pourrais aussi vous parler de ma grand-mère et ma mère qui m’ont beaucoup appris à jardiner, à cuisiner, à soigner... Des connaissances vernaculaires peut-être… mais qui forme une attention particulière sur les pratiques et sur le terrain.


Quelles sont les thématiques de recherche sur lesquelles tu travailles ?

J’essaye de développer les approches sensibles au sein des humanités environnementales en enquêtant sur la complexité du monde. J’essaye de prendre dans un seul tenant les entités naturelles comme des forces agissantes des sociétés, les matérialités des corps humains et autres qu’humains, les imaginaires et les affects sans oublier les rapports de pouvoirs entre ces entités. J’explore de nouvelles façons de faire « sciences », de faire collectifs et de faire récit pour rendre compte de ces recherches et les pratiques chorégraphiques m’aident à bousculer certaines rigidités académiques à commencer par cette notion de discipline ou encore à interroger pertinemment les enjeux de performances et de perceptions.


Sur quels projet travailles-tu actuellement ?

Je travaille avec des collègues très différents académiques ou non, artistes, habitant.e.s… sur des sujets assez variés avec comme intérêt central les expériences de natures. J’ai une approche par milieu comme dans Plages vivantes Humanités environnementales où tout part de la plage, de ses usages de loisirs et de labeurs, de ses différentes gestions, de ces habitant.e.s y compris autres qu’humain et de ce que laisse la mer.
Dans le projet Sensitroph’ nous travaillons avec des écologues marins afin d’intégrer les perceptions humaines de la mer dans leurs scénarios de modélisations des réseaux trophiques. En quoi la richesse des réseaux trophiques marins n’est pas seulement liée à des questions de « nourritures » au sens métabolique du terme mais touche aussi à ce qui nourrit, intérieurement et existentiellement, les êtres humains et les lieux qu’ielles habitent.

Dans le projet Création nous questionnons l’émergence de pratiques situées sur les questions écologiques qui mêlent habitant.e.s et artistes.

Dans les recherches en danse je contribue à comprendre les modalités d’écologisation du monde chorégraphique dans les processus de création mais aussi dans leur production et diffusion. Avec mes collègues j’essaye aussi de faire émerger une autre histoire de la danse contemporaine et des pratiques somatiques où l’agentivité de la nature retrouve une place centrale, afin de prendre appuis sur cette histoire et mettre au jour cette culture de la nature.

C’est beaucoup trop et je n’aspire qu’à une seule chose ne plus avoir autant d’engagements afin de digérer tout cela et écologiser pleinement mes pratiques de recherches…


À quoi souhaites-tu contribuer avec tes recherches ?

J’essaye de comprendre la complexité du monde et comment avec des descriptions très locales on arrive à les agencer à des enjeux très globaux. J’essaye de défendre la pertinence des savoirs expérientiels, des savoirs du corps, des savoirs vernaculaires et voir comment ils peuvent se combiner avec des savoirs plus scientifiques voir philosophiques. J’essaye de contribuer à faire compter les autres qu’humains.


Voir la page web de Joanne Clavel



Terrains




Joanne Clavel, CR CNRS & Clélia Bilodeau, MCF Université de Paris



Lieux du terrain  : Cotentin (Nord du département de la Manche)
Mission : 11 et 12 janvier 2022
Programme de recherche  : projet Sensitroph’, coordonné par Joanne Clavel.

Photos et montage : Clélia Bilodeau


Les 11 et 12 Janvier 2022, dans le cadre du projet de recherche « SENSITROPH : du rivage percevoir la mer » nous avons expérimenté dans le Cotentin divers ateliers - en carré, en cercle et en ovale dans une salle rectangulaire mais surtout en arpentant la plage de Vicq. Ensemble, chercheur.e.s et habitant.e.s, nous avons spéculé sur le futur de la Baie de Seine en considérant nos attaches sensibles à la mer. En partant des résultats de nos enquêtes - ethnographiques et questionnaires - nous avons joué aux cartes pour écrire des textes collectifs, nous avons exploré les lieux pour un ping-pong d’histoires au futur antérieur avant de se lancer dans un récit des futurs lieux. Puis, nous avons cartographié des réseaux trophiques complexes et des modes de gestion de la baie, pour faire cohabiter les usages et ce à quoi nous tenons et surtout pour ne pas l’oublier quand nous produisons des scénarios de gestions.

Merci à toute l’équipe de Sensitroph’ !



Voir la page web de Joanne Clavel
Voir la page web de Clélia Bilodeau




Dernières publications du Ladyss


Ouvrages à la une






SIMON Laurent, BOULIER Joël et LABORDE Xemartin, Atlas des forêts dans le monde, [s.l.] : Autrement, février 2022 (Atlas/Monde), 96 p. URL : (hal-03565978).
















GUERGOAT-LARIVIERE Mathilde, REMILLON Delphine et SIGNORETTO Camille, Socio-économie du travail (dossier thématique), [s.l.] : [s.n.], 16 février 2022 (2021-1, 9). URL : Site web de la revue.












Publications



DALMASSO Raphaël et SIGNORETTO Camille, « Une première évaluation du «  barème  » d’indemnités de licenciement sans cause réelle et sérieuse mis en place par l’ordonnance n° 1387 du 22 septembre 2017 », Droit Social, no 2, 11 février 2022, p. 135. URL : (halshs-03574803).


LE BOENNEC Rémy, BULTEAU Julie et FEUILLET Thierry, « The role of commuter rail accessibility in the formation of residential land values : exploring spatial heterogeneity in peri-urban and remote areas », Annals of Regional Science, 2022, Springer Verlag (Germany). URL : (hal-03559585).


MAGDA Danièle, LAMINE Claire et BILLAUD Jean-Paul, « Considering the Diverse Views of Ecologisation in the Agrifood Transition : An Analysis Based on Human Relationships with Nature », Environmental Values, décembre 2021, White Horse Press. URL : (hal-03560626).


MOULIN Anne Marie et DE FACCI Damiano, « Peut-on tirer des leçons de l’Histoire pour la crise du Covid-19  ? », Questions de santé publique, no 41, mars 2021, GIS-IReSP. URL : (hal-03512090).


NETWORK The Interfriches, ROCHARD Hugo, MATTOUG Cécile, GAUTHIER Cécile et BRUN Marion, « Crossing views on the field : a commoning experience on an urban wasteland », User Experience & Urban Creativity, vol. 3, no 2, décembre 2021, Urbancreativity.org, titre du fascicule : Urban Interstices, p. 64 73. URL : (hal-03556949).


NIKOLOPOULOU Iris, « A socioeconomic evaluation of austerity and labour market reforms in Greece after the 2008 crisis », LIEPP Working Paper, no 130, 10 février 2022. URL : (hal-03564856).


PORCHERIE Marion, ROUE LE GALL Anne, THOMAS Marie-Florence, MONTIEGE Q., FAURE Emmanuelle, RICAN Stéphane, VAILLANT Zoe, SIMOS Jean et CANTOREGGI Nicola Luca, « Staying active during Covid-19 crisis : why it would have been important to keep public parks opened », European Journal of Public Health, vol. 31, 2021, Oxford University Press (OUP) : Policy B - Oxford Open Option D, ckab165.221. URL :( hal-03554030).


SIMON Laurent et BREDIF Hervé, « Face à la crise du vivant, quelle juste place pour les États  ? », Germinal, vol. 1, février 2022, Le Bord de l’eau Éditions. URL : (hal-03559575).



BORTOLAMIOL Sarah, COHEN Marianne et KRIEF Sabrina, « Forêt, humains, chimpanzés, une relation complexe », in Jean-François MARMION (dir.), Psychologie des animaux, [s.l.] : Editions sciences humaines, février 2022 (Barbara). URL : (hal-03559587).


DARMANGEAT Christophe, « Préface à Tangui Przybylowski, La rente foncière en Afrique subsaharienne, L’Harmattan, 2021 », in La rente foncière en Afrique subsaharienne, [s.l.] : [s.n.], novembre 2021. URL : (hal-03436714).


GARNIER Josette, MEYBECK Michel, AYRAULT Sophie, BILLEN Gilles, BLANCHOUD Hélène, CARRE Catherine, FLIPO Nicolas, GASPERI Johnny, LES℡ Laurence, DE MARSILY Ghislain, MOUCHEL Jean-Marie, SERVAIS Pierre et TALES Evelyne, « Continental Atlantic Rivers : the Seine Basin », in Rivers of Europe, [s.l.] : Elsevier, 2022, p. 291 330. URL : (hal-03566599).


ALBUQUERQUE Lawrency De, Les initiatives citoyennes à São Paulo à la lumière des «  capabilités  » vers l’adaptation au changement climatique, doctorat de Géographie, Université de Paris, Paris, 16 avril 2021. URL : (tel-03573044).



Colloques, séminaires, journées, congrès

Pour consulter les annonces, cliquer ici






Appels à communications et à textes

Pour consulter les annonces, cliquer ici






Appels à projets

Pour consulter les annonces, cliquer ici






Parutions d’ouvrages

Pour consulter les annonces, cliquer ici






Parutions de revues

Portail de revues francophones, cliquer ici
Portail de revues anglophones, cliquer ici






Emplois, bourses, prix, divers...

Pour consulter les annonces, cliquer ici








français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss

Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 4.9 ko


JPEG - 3.9 ko