Accueil > Recherche > Programmes de recherche > IDEX LABEX > La recherche participative un levier pour permettre aux habitant.e.s d’agir pour une transition écologique partagée sur les territoires (IDEX Université de Paris)

La recherche participative un levier pour permettre aux habitant.e.s d’agir pour une transition écologique partagée sur les territoires (IDEX Université de Paris)


 

La recherche participative un levier pour permettre aux habitant.e.s d’agir
pour une transition écologique partagée sur les territoires


Financé par le Centre Politiques de la Terre, Appel à manifestation d’intérêt Action "Science/recherche participative"

Date de début de projet : Janvier 2020
Date de fin de projet : Décembre 2021

Responsable scientifique du projet

Etienne Gresillon (Ladyss)

Membres du Ladyss impliqués

Clélia Bilodeau, Nathalie Blanc, Denis Chartier, Céline Clauzel, Joanne Clavel, Mathilde Riboulot-Chetrit, Anne Sourdril

Participants du projet extérieurs au laboratoire

François Bouteau (Université de Paris, UMR 8236 LIED), Patrick Laurenti (Université de Paris, UMR 8236 LIED)

Partenaires


- Médiateurs : L’Atelier des Jours à Venir, coopérative de recherche et d’enseignement
- LIED UMR 8236 Université de Paris
- Habitant.e.s de Marigny (79), association Marigny-Biodiversité (groupe de citoyens)
- Habitant.e.s de Bidart (64) (groupe de citoyens)
- Collectif rassemblant des éleveurs
- Un artiste et une association culturelle (Quartier Rouge) (Felletin, 23)

Résumé du projet

Dans un monde incertain, où la relation entre les humains et les territoires doit être repensée pour affronter les changements globaux actuels et à venir, comment mobiliser les citoyens sur les questions écologiques en faisant le lien entre les habitant.e.s, les gestionnaires, les élus et les travaux scientifiques ? Depuis le début de l’année 2019, dans les laboratoires LADYSS et LIED de l’Université de Paris inscrits dans le Centre des politiques de la terre, un collectif de chercheurs s’attache à répondre à cette question à travers 3 projets de recherche co-construits et réalisés avec les habitant.e.s à partir d’une demande émanant de leur part.

La participation citoyenne sur ces questions de recherche territorialisées soulève des enjeux spécifiques notamment autour du passage de l’échelle des habitant.e.s qui s’interrogent sur des pratiques et représentations dans une perspective de transition écologique vers l’échelle plus vaste du territoire avec ses gestionnaires et ses élus. Comment donner une place aux habitant.e.s dans la gestion territoriale autour des questions écologiques ? Quels leviers les scientifiques offrent-ils pour valoriser les expériences et les idées des habitant.e.s ? Comment constituer des collectifs réunissant des scientifiques et des habitant.e.s qui soient durables et audibles par les acteurs territoriaux ?

Nous proposons de mettre en place sur 2020-2021 des ateliers d’intelligence collective réunissant les habitant.e.s et les chercheurs
des trois projets. Il en résultera un travail de réflexion, d’analyse et de valorisation de ces démarches participatives par des
manifestations scientifiques et articles.

Mots clés

transition écologique partagée ; patrimoines bâtis et naturels ; territoires ; intelligence collective ; recherche participative ; Marigny ; Bidart ; Limousin

Données de recherche collectées
- Entretiens

Séminaires

A venir.
Publications

Isabelle Hanna, 2020. « La recherche participative, un levier pour permettre aux habitant.e.s d’agir pour une transition écologique partagée sur les territoires », Université de Paris, 182 p.




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss

Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 4.9 ko


JPEG - 3.9 ko