Accueil > Membres et contacts > Doctorant.e.s

COHEN Aurélien Gabriel


Doctorant
Université de Paris
École doctorale Sciences des Sociétés (ED 624)
Géographie et Philosophie des Sciences

Année de première inscription : 2017
Année de soutenance prévue : 2023
Courriel : aurelien.gabriel.cohen@posteo.net
Directeur de thèse : Denis CHARTIER
Co-directeur/Co-directrice de thèse : Virginie MARIS - (CEFE – UMR 5175)
Atelier du LADYSS : Atelier 6 – Spatialité des vivants

TITRE DE LA THÈSE


La vie sans les vivants : vitalisme entrepreneurial et modernisation agricole en France depuis les années 1960.

RÉSUMÉ DE LA THÈSE

L’objet de cette recherche est de saisir le rôle d’une certaine rationalité modernisatrice dans le processus de transformation de l’agriculture française au tournant des années 1960-1970 : ce que nous nommons le "vitalisme entrepreneurial". Cette formule désigne une réforme de la légitimation de la société de marché depuis l’ordre de la nature vers le désordre de la vie, où l’intensité vitale se confond avec le risque économique, et qui trouve l’un de ses fondements philosophiques en France dans l’évolutionnisme moraliste et modernisateur d’Henri Bergson.

En agriculture, ce vitalisme va ainsi constituer un levier puissant pour déplacer la précarité légitime depuis les relations aux vivants vers les relations commerciales. Le premier enjeu de cette recherche sera d’abord d’essayer de comprendre le rôle discret, mais structurant, de ce vitalisme entrepreneurial et néolibéral dans les politiques agricoles françaises et leurs légitimations scientifiques, théoriques et politiques au tournant des années 1960. 

Ce travail historique permettra de mieux comprendre ensuite, à partir d’enquêtes de terrain et des apports de l’écologie politique, la manière dont les pratiques agroécologiques contemporaines cherchent à refaire de la place aux instabilités des vivants, en imaginant des pratiques et des relations non dualistes, sans pour autant parvenir à se libérer réellement des injonctions modernisatrices et du cadre entrepreneurial dominant.

Le dernier enjeu de ce travail sera donc d’esquisser les conditions sociales et politiques pour que la nécessaire bifurcation agroécologique ne constitue pas un nouveau front de modernisation de l’agriculture, mais bien un renversement non-dualiste de sa précarité légitime depuis les aléas du marché vers les instabilités du vivant. C’est dans cette perspective que nous explorerons notamment l’hypothèse d’une Sécurité Sociale de l’Alimentation.

MOTS-CLES


modernisation agricole ; vitalisme ; agronomie ; entrepreneuriat ; agroécologie ; néolibéralisme ; sécurité sociale


PUBLICATIONS


Publications HAL

2022

Article dans une revue

titre
L’improbable et l’imprévu
auteur
Cohen Aurélien Gabriel, Bérengère Bossard
article
Terrestres, Terrestres, 2022
Accès au bibtex
BibTex

Chapitre d'ouvrage

titre
Des vivants, des vins. Bricolages polyphoniques.
auteur
Emmanuelle Blanc, Denis Chartier, Cohen Aurélien Gabriel
article
Foyer Jean, Chauné Aurélie & Boisvert Valérie. Les esprits scientifiques. Savoirs et croyances dans les agricultures alternatives, Presses Universitaires de Grenoble, pp.285-320, 2022, 978-2-37747-309-0
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03417490/file/Bricolages%20Polyphoniques.pdf BibTex

2017

Article dans une revue

titre
Des lois agronomiques à l’enquête agroécologique. Esquisse d’une épistémologie de la variation dans les agroécosystèmes
auteur
Cohen Aurélien Gabriel
article
Tracés : Revue de Sciences Humaines, ENS Éditions, 2017, Revenir à la terre ?, pp.51-72. ⟨10.4000/traces.6989⟩
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03578322/file/traces-6989-HAL.pdf BibTex



français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss

Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 4.9 ko


JPEG - 3.9 ko