Accueil

Appel à communications "Migration ville-campagne : dynamiques territoriales comparées"

Avant le 31 janvier 2011


Migration ville-campagne : dynamiques territoriales comparées

- Session spéciale dans le cadre du colloque international annuel de
l’Association de Science Régionale De Langue Française (ASRDLF)

- Session coordonnée par Laurie Guimond (Université d’Ottawa et INRS Centre Urbanisation Culture Société) et Françoise Cognard (Clermont Université, Université Blaise Pascal, CERAMAC)


- Descriptif de la session :
- À partir des années 1970, après avoir bénéficié pendant plusieurs décennies de l’émigration des campagnes, les zones urbaines de nombreux pays développés commencent pour beaucoup à connaître une inversion des flux migratoires, même si c’est selon des modalités régionales et chronologiques diversifiées. À une longue période d’exode rural succède un mouvement inverse, qu’il est désormais convenu de qualifier de « renaissance rurale » et « repeuplement des campagnes » ou encore de « counterurbanisation » et « exurbanisation » dans les pays anglo-saxons. Dans ce processus, les migrations ville-campagne deviennent un élément essentiel de compréhension de la dynamique rurale. Ce phénomène sociodémographique s’étend géographiquement et s’inscrit désormais dans la durée, même s’il en existe plusieurs interprétations. Il est vrai que l’on peut s’interroger sur sa nature : conséquence d’une ségrégation urbaine toujours plus lointaine, suscitée en particulier par la pression foncière ou bien dynamique inédite, alimentée par une réelle attraction des campagnes parées de représentations positives dans le nouveau contexte des sociétés post-industrielles ?

- Avec son thème central « Migrations et territoires », l’ASRDLF 2011 se tenant en Martinique représente une occasion unique pour aborder la question de la migration de la ville vers la campagne sous un angle territorial. Documenté de façon croissante dans divers pays et selon des contextes territoriaux différenciés, un regard croisé s’impose pour mieux comprendre le sens des transformations engendrées par ce phénomène ; cela en continuité avec les réflexions entamées lors de deux sessions spéciales portant sur les nouvelles installations en milieu rural organisées dans le cadre de l’ASRDLF en 2008(1) et 2009(2). À travers les travaux présentés dans cette session spéciale, nous souhaitons ainsi contribuer à mettre en lumière à la fois lessimilitudes et les divergences de ces processus migratoires ville-campagne dans des contextes territoriaux et socio-économiques variés. L’approche territoriale comparative sera donc au cœur de nos interrogations.

(1) : « La migration de la ville à la campagne : impacts des néo-ruraux sur les collectivités rurales », session organisée par Myriam Simard (INRS).
(2) : « Les mutations dans les espaces ruraux sous l’effet des nouvelles installations : comparaison entre les pays européens et le Québec », session organisée par Myriam Simard (INRS) et Luc Bossuet (INRA).

- Des communications sur les thèmes suivants, sont notamment attendues :

- Quelles sont aujourd’hui les approches théoriques et méthodologiques privilégiées pour appréhender ces processus migratoires complexes, qui interrogent également les nouveaux modes d’habiter ? Quelles sont l’ampleur, les modalités et les divergences dans les migrations ville campagne d’un pays à l’autre et leur signification est-elle la même partout ? Quelles sont les différentes catégories de migrants concernées, leurs motivations d’installation ainsi que leurs facteurs de rétention ? Quels sont les facteurs d’attractivité essentiels et, au contraire, les freins à la migration ? Les liens aujourd’hui soulignés par de nombreux chercheurs entre fréquentation touristique et installation dans le cadre de nouveaux modèles résidentiels se retrouvent-ils dans tous les contextes géographiques ?

- Ces migrations sont aussi l’occasion de réinterroger les connaissances sur les modes de vie en milieu rural : Jusqu’à quel point cette recomposition sociodémographique et les profondes mutations qui en découlent remodèlent-elles les rapports au territoire et aux autres dans cette campagne de plus en plus recomposée ? Comment ces nouveaux habitants s’ancrent-ils et habitent-ils leur nouveau territoire de vie ? Comment celui-ci est-il pratiqué au quotidien, socialisé, vécu et représenté ? Comment est-il approprié et produit par cette nouvelle société ? Comment s’articulent les façons d’habiter en milieu rural, les interactions et les espaces de sociabilité des diverses populations rurales, nouvelles et de longue date ?

- Plus globalement, quelles recompositions territoriales ces installations de nouvelles populations induisent-elles dans les milieux d’accueil ? Sont-elles à l’origine d’un développement territorial ou de nouvelles tensions et concurrences ? Quelles sont les conditions d’intégration et les attentes des migrants vis-à-vis de leur nouveau lieu de vie ? Comment les territoires ruraux d’accueil et les décideurs locaux réagissent-ils face à ces phénomènes et leurs conséquences multiples ? Sur quelles expériences innovantes peut-on s’appuyer pour faire avancer l’action publique ?

- Voilà autant d’interrogations auxquelles nous convions professeurs, chercheurs et doctorants de divers pays et disciplines à venir partager leurs travaux sur cette thématique, même si ces thèmes ne sont pas exclusifs et si toutes les suggestions seront examinées. Les propositions de communication de chercheurs non francophones sont les bienvenues. Le cas échéant, celles-ci pourront être rédigées en anglais, mais la communication orale ou le matériel d’appui devront être en français.

Propositions de communications :

- Calendrier :

- Délai d’envoi des abstracts : 31 janvier 2011
- Avis du comité scientifique : 31 mars 2011
- Envoi du papier complet : 31 mai 2011

- Modalités d’envoi :
Les envois de résumés s’effectueront directement en ligne par les participants (Cf. site du colloque : http://asrdlf2011.com/). Lors de la soumission de leur résumé, les participants devront spécifier que
leur texte s’inscrit dans le cadre de la session spéciale « Migration ville-campagne : dynamiques territoriales comparées ». En cas de difficulté, un message pourra être adressé à : asrdlf2011@martinique.univ-ag.fr

- Format attendu :

Les propositions de communication (3 pages, incluant la bibliographie) devront comprendre les éléments suivants :

- Les coordonnées précises du ou des auteurs,
- Le titre de la communication,
- L’objectif de la communication et l’originalité du sujet,
- Résumé de maximum 3000 caractères espaces compris,
- Mots-clés.
Toute proposition ne respectant pas ces critères ne sera pas soumise pour évaluation.

- Langue :

- Les textes écrits en anglais sont admis, leur présentation devra se faire en français (à l’exception d’ateliers prévus spécifiquement au programme dans une autre langue).

- Publication :

La publication d’une sélection de communications présentées est prévue après le colloque. La publication ne sera envisagée que pour les communications dont le résumé et le texte auront été envoyés dans les délais et formats mentionnés plus haut, et qui auront fait l’objet d’une présentation effective par le(s) auteur(s).

- Contacts :

- Laurie Guimond : laurie.guimond@ucs.inrs.ca
- Françoise Cognard : fcognard@free.fr

- Pour plus d’information : http://asrdlf2011.com/




français      english




Rechercher


Plaquette du Ladyss

Livret des doctorants
PNG - 18 ko



PNG - 4.1 ko


JPEG - 6.9 ko


JPEG - 14.3 ko


JPEG - 7.9 ko


PNG - 4.9 ko


JPEG - 3.9 ko