Accueil > Recherche > Axes de Recherche > Axe de recherche 3 : Environnement et développement : vers un nouveau paradigme ?

Axe de recherche 3 - L’environnement : vers un nouveau paradigme ?

Thèmes de recherche

Toutes les versions de cet article : English | Français


Thème de recherche 1 : Dynamique et organisation des paysages et recompositions sociales et spatiales

Ce thème de recherche vise à approfondir la connaissance des interactions complexes entre la dynamique des milieux biophysiques et les modes de régulation sociale. La place importante est donnée dans ce projet à la notion de paysage dans le but d’une bonne prise en compte, non seulement de la dimension matérielle et fonctionnelle des milieux, mais aussi de leur perception, de leur construction sociale et culturelle. On peut noter la diversité des terrains (la montagne méditerranéenne, les littoraux atlantiques, en Afrique de l’Ouest et en France, les milieux urbains ou périurbains), propices à la poursuite de notre réflexion sur les relations urbain/rural et nord/sud.


Thème de recherche 2 : Production sociale de biodiversité et pratiques du vivant

À travers ce thème, il s’agit à la fois de réfléchir aux représentations sociales du vivant et de s’interroger sur le sens de la production sociale du vivant dans des contextes très différents.
Le point commun entre toutes les opérations est bien celui de considérer la biodiversité et le vivant en relation avec les acteurs. La biodiversité patrimoniale, les espèces emblématiques ou rares sont ici laissées de côté, pour privilégier la biodiversité ordinaire comme en Île-de-France, et la biodiversité construite socialement, par des pratiques agricoles traditionnelles dans les pays du Sud, ou par les pratiques associant réseaux d’amateurs et industrie horticole dans les pays du Nord.


Thème de recherche 3 : Mobilisations environnementales, registres d’expertise et politiques publiques

Ce thème de recherche concerne principalement la manière dont le développement durable qui devient un référentiel d’action partagée ou, de manière générale, un « engagement » écologique croissant conduit à formuler de nouveaux principes d’actions, et s’introduit dans les référentiels d’actions tant politiques que techniques. L’un des enjeux de ces recherches est de réactiver la conception sensible de l’écologie ou du développement durable qui exprime un engagement corporel subjectif imaginatif et participatif avec les composantes du milieu autres qu’humain (animaux, plantes, choses, etc.). Cette manière d’envisager les rapports aux lieux et au monde permet de réactiver les articulations et les relations complexes qui définissent les rapports sociétés/natures, les contraignent et les enrichissent.


Thème de recherche 4 : Inégalités et justices environnementales

Les questions d’équité sociale et spatiale intéressent les chercheurs du Ladyss depuis longtemps. Il n’est qu’à songer aux travaux de Nicole Mathieu sur la pauvreté en milieu rural. L’environnement comme question sociale invite aujourd’hui à poser le développement en termes de justice environnementale. Cette justice sur laquelle travaillent quelques membres du Ladyss se pose de deux manières. D’une part, en termes d’accès à la prise de décision concernant la gestion des ressources, leur avenir et ce qui peut être posé comme devant être conservé (sujet de valeur). D’autre part, en termes de répartition égale entre les groupes sociaux des ressources, des aménités et des risques environnementaux.




français      english




Rechercher